lundi 30 mars 2015

Une religion basée sur l’amour

L’amour est très ancien et j’aurai du mal à situer à quelle époque l’homme a découvert le plaisir de donner et de recevoir de l’amour. Mais l’amour, qu’est-ce que c’est ?

L’amour, ce n’est pas que le sexe.
L’amour d’une mère ou d’un père pour son enfant, c’est faire preuve d’émotion, être réceptif vis-à-vis de l’être aimé, le prendre dans ses bras, l’embrasser, le câliner.
L’amour d’un homme pour une femme, c’est autant avoir envie de la personne que l’on aime, que de la voir en sécurité, ne manquant de rien.

L’amour transcende tout : la tristesse, la faim, la douleur. Souvenez-vous que lorsque vous aviez le coup de foudre pour quelqu’un, plus rien d’autre n’avait d’importance à vos yeux. Ne dit-on pas : vivre d’amour et d’eau fraiche. En effet, l’amour peut suffire à remplir une personne et seuls les besoins primaires peuvent nous détourner quelques instants de la personne que l’on aime.
J’avais dit que d’autres religions bien connus prétendent agir par amour. En même temps ces religions ont poussé à la guerre, aux meurtres, à la violence depuis des siècles.

L’érologie ne vous condamnera pas (apostasie ou ex-communion) si vous décidez de l’abandonner. Nul besoin de prier, de construire des mosquées ou des églises, nous avons tous un capital d’amour infini en nous. Nous pouvons tous donner de l’amour et en recevoir et il n’y a que ça qui compte.
Je ne vais pas faire l’apologie de l’amour, vous savez tous à quel point l’amour est important dans notre vie. Et même après la vie, puisque l’amour se transmet à ses enfants et à tous les êtres chers que l’on a connu et aimé.

Si vous êtes chrétien ou musulman, vous avez participé financièrement à une communauté mais qu’est-ce qu’elle a fait pour vous ? Vous avez prié un Dieu invisible qui ne parle pas et ne se montre pas. On vous demande d’avoir la foi, de croire aveuglément, de donner vos biens, votre temps, voire votre vie pour quelque chose d’abstrait dont vous n’avez aucune preuve d’existence.

Je ne vois aucun amour dans les grandes religions dont on parle tout le temps : l'islam, le judaïsme et le christianisme. En ce qui me concerne, aucun pape, aucun rabbin, ni aucun imam ne me donnera des ordres et ne m’indiquera ce que je dois faire de ma vie. Je garde mon libre arbitre et ma liberté de penser. Je ne sacrifierai aucun enfant au nom de Dieu, si puissant et si invisible soit-il. Je renvois les 3 grandes religions monothéistes dos-à-dos afin qu'elles règlent ensemble leurs problèmes ou qu'elles disparaissent. J'en ai marre de compter les morts et les mutilés de chaque côté.

Que de morts au nom des religions. Voici ma proposition : qu'Israël et la Palestine arrête de se faire la guerre et que leurs populations se mettent à prier très fort pour que leurs dieux respectifs se combattent pour voir qui sera le vainqueur. Depuis le temps que les humains s'entretuent au nom de leurs dieux respectifs, il serait temps que les dieux fassent le sale boulot eux-mêmes.

L’érologie, c’est quelque chose qui est déjà en vous puisqu’il s’agit uniquement d’amour et tout le monde peut en donner. Mais celui qui vit sans amour aura raté sa vie. Il n’aura laissé dans l’esprit des êtres humains aucune trace d’humanité et son esprit sera perdu à jamais.

L’amour approche le Divin puisque même dans l’acte sexuel, la jouissance élève notre âme et notre esprit frôle le paradis. Déjà, le fait de serrer contre soi un autre être humain nous donne du bonheur et souvent on ne désire rien d’autre qu’être avec l’être aimé.

Peace and Love !
Thierry CUMPS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire