lundi 3 août 2015

Comment se développent les religions ?

J'ai bien étudié les religions et je vais vous dire pourquoi.
Que l'on croit à une religion ou pas, on ne peut pas nier qu'il y a des questions dont l'homme ne connait pas les réponses.
Je parle des grandes questions existentielles qu'on étudie en philosophie :
- D'où venons nous ?
Thierry Cumps
- Où allons nous ?
- Pourquoi la souffrance ?

Quand j'étais élève sous/officier (de 15 à 18 ans), on me surnommait "le philosophe" et j'avais même des cours particuliers de philosophie le week-end en dehors de la base militaire chez un couple de professeurs. J'étudiais avec eux tous les classiques de la philosophie française et allemande.

Je ne sais pas pour vous, mais dés l'âge de 12 ans, je me posais beaucoup de questions sur le sens de la vie. A quoi bon vivre s'il n'y a pas de but ?
Je dois dire que les réponses des adultes : mes parents, mes professeurs, les prêtres catholiques, ne me satisfaisaient pas. Toute leur argumentation repose sur deux choix : 1) soit vous êtes catholique et vous n'avez plus de question à vous poser, 2) soit vous êtes athée et personne ne pourra répondre à vos questions.
Note : je connaissais aussi le protestantisme, le bouddhisme et d'autres religions asiatiques ou hindouistes à l'époque mais je n'avais jamais entendu parler de l'islam ou vu un musulman. Cette religion est apparue en France depuis quelques années seulement, mais l'islam est en train de rattraper son retard dans notre pays puisque cette religion risque de devenir la première religion en France surtout grâce à une très forte immigration en provenance des pays musulmans qui sont souvent instables, parfois en guerre et généralement très risqués.

Je me suis donc tourné vers la science et l'étude de notre civilisation et ainsi j'ai pu avoir des débuts de réponses accompagnées de preuves.

Mais le titre de mon article est "Comment se développent les religions ?".
La réponse est tout d'abord d'un besoin pour les hommes d'avoir des réponses aux questions essentielles et surtout à la peur de mourir un jour.

Ainsi pour les 3 religions monothéistes :
- Nous avons été créé par Dieu / Yahvé / Allah.
- Nous allons soit au paradis, soit en enfer.
- Nous souffrons pour expier le péché originel d'Adam et Eve.

Si vous êtes l'un des croyants des 3 religions monothéistes, cela vous suffit grandement et vous n'avez pas besoin d'en savoir plus.

Donc, les 3 religions monothéistes proviennent toutes de l'ancien testament, un livre écrit par des juifs. 
L'islam est venu se greffer dessus plusieurs siècles après en reprenant et en déformant de nombreux passages pour en faire le coran. 
Les chrétiens avaient eux récupéré l'ancien testament (les 5 livres : La genèse, L’exode, Le lévitique, Les nombres et Le deutéronome) et y avaient ajouté le nouveau testament pour en faire la bible.
Ces 3 religions monothéistes prétendent donc qu'il n'y a qu'un seul Dieu et qu'il est le créateur de toute chose.

J'ai lu la bible et le coran et pour moi ce ne sont que des livres. Ils sont loin d'être aussi bien écrits que beaucoup d'autres livres que j'ai lu.

Je rappelle qu'il existait avant le judaïsme, le christianisme et l'islam d'autres religions qui ont perduré pendant bien plus longtemps, notamment la religion de l’Égypte antique (5.000 ans). Nos 3 religions monothéistes sont encore loin de rivaliser avec les anciennes religions en terme de durée.

Sur les 3 religions monothéistes, il y a 2 religions qui ont utilisé de beaucoup de violence et de guerres pour se développer, je veux parler du christianisme et de l'islam. 
Si le christianisme a compris qu'on pouvait évangéliser des pays et convertir des peuples sans pour autant fouetter et massacrer les indigènes, l'islam n'a pas renoncé à utiliser la force pour se propager.

Toutes les religions et sectes se sont développés grâce à un livre

Lafayette Ronald Hubbard, dit L. Ron Hubbard a écrit de nombreux livres que j'ai adoré lire (j'ai eu ma période science-fiction) et c'est lui le créateur de la scientologie. Cet écrivain américain a beaucoup de talent et ses livres sont mieux écrits que le coran ou la thora. Les scientologues ont même des bandes-dessinées sur des ouvrages comme la dianétique (que j'ai lu aussi) et j'ai visité le centre de la scientologie à Bordeaux lors d'une de mes enquêtes sur les religions.

J'ai également visité d'autres centres religieux (ou sectes) et je n'ai jamais eu aucun problème.

Ce qui ressort de tout ça, c'est qu'il faut un ou plusieurs livres pour créer et développer une religion (ou secte).

Si l'islam se développe toujours par la force et la violence, la religion de l'épée sait aussi donner de l'argent, de la nourriture ou des soins aux pauvres, créer des écoles pour enseigner et donner des livres. Bien sûr, tout cela n'est pas désintéressé, il y a toujours une volonté de convertir la population et l'apprentissage du coran et de la langue arabe n'est jamais loin avec les missionnaires de l'islam.

À Indianapolis, ainsi que dans les villes californiennes d'Ukiah, San Francisco, et Los Angeles, où Jones (le fondateur du Temple du Peuple, secte principalement connue pour le suicide collectif de 914 de ses adeptes) créa de nouvelles branches de son culte, les membres de la secte gagnèrent une bonne réputation pour l'aide qu'ils apportèrent aux pauvres, particulièrement aux minorités raciales, aux toxicomanes et aux sans domicile fixe.

Toutes les religions et sectes réalisent des œuvres charitables

Les missionnaires sont l'un des éléments nécessaires au développement des religions. Je ne connais aucune religion ou secte qui ne les utilisent pas. Ce ne sont pas forcément des rabbins, des prêtres, des moines, des imams, ce peut être n'importe qui s'il a la volonté de convertir quelqu'un à sa religion.

Les missionnaires sont souvent envoyés dans des pays lointains pour convertir les indigènes, que ce soit les indigènes philippins pour le christianisme (pays chrétien à 90%) ou le peuple indonésien pour l'islam (pays musulman à 90%).

Presque toutes les religions et sectes utilisent des missionnaires

Les religions qui ont peu recours aux missionnaires comme le judaïsme sont en voie de disparition.
La nouveauté, c'est internet, le plus puissant des médias et c'est aussi mon dada, ma passion.

On sait aujourd'hui que les églises et autres temples religieux sont bien vides.
Les gens n'ont plus le temps de prier. Alors quand une religion comme l'islam impose de prier 5 fois par jour après avoir fait ses ablutions (wudu en arabe), on se dit que cette religion n'a aucun avenir dans nos sociétés modernes où le temps, c'est de l'argent.

Pour qu'une religion comme l'érologie se développe, elle doit convaincre les gens par la raison. Pour cela, nous comptons non sur la foi aveugle mais sur le raisonnement des hommes. 
Et les vecteurs de communications sont les livres que j'ai écrit sur l'érologie, les articles que j'écris sur ce blog, mes discours lors de conférences et mes interviews données aux médias. 

Quelques mots sur la religion de l'amour :
Historiquement, la religion de l'amour est plus ancienne que les 3 religions monothéistes. La religion de l'amour était notamment incarnée par Hathor, la déesse égyptienne. On pensait que la religion de l'amour avait disparu au 4ème siècle après JC mais cette religion a survécu dans de nombreux pays d'Afrique et j'ai fini par la redécouvrir.

Hator, déesse de l'amour
Hathor
Représentation : vache, ou femme portant le disque solaire entre ses cornes.
Région de culte : Égypte antique.
Attribut(s) : Ménat (collier à contrepoids), disque solaire encadré de cornes, sistre.
Dans la mythologie égyptienne, Hathor (grec : Athyr, « Maison d'Horus »), est la déesse de l'amour, la beauté, la musique, la maternité et de la joie.
Hathor a pour parèdre Horus (son nom signifie « Demeure du dieu Horus », ce qui fait d'elle l'épouse du dieu-faucon) et pour fils Harsomtous (surnommé Horus le jeune) et Ihy.
Elle est une des déesses les plus populaires et importantes durant tout le long de l'histoire de l'Égypte antique, et est vénérée aussi bien par la famille royale (elle est la nourrice du pharaon) que par les gens du commun, dans les tombes desquels elle est décrite comme « maîtresse de l'Ouest », accueillant le mort dans sa nouvelle vie. Elle aide aussi les femmes à donner naissance, et est la déesse patronne des mineurs.
Elle est également vénérée hors d'Égypte : elle porte les titres de « dame de Nubie », « reine de Libye », « épouse de Syrie » et « grande de Palestine ». Elle est intégrée très tôt au panthéon phénicien en grande « dame de Byblos », mais aussi reine du pays de Pount.

Je pense qu'il n'y a pas eu au monde de divinité plus aimée que la déesse de l'amour.

Le dieu unique créé par les juifs (puis repris par les chrétiens et les musulmans) a toujours été un dieu vengeur qui punit son propre peuple. Qu'il s'appelle Dieu, Yahvé ou Allah, il s'agit d'un dieu qui punit, qui domine et qui tue les hommes et qui exige d'être adoré et qu'on lui sacrifie des bêtes ou des hommes.

Aujourd'hui nous n'avons plus besoin de dieu ou de déesse pour incarner la religion de l'amour.
J'ai déjà donné des preuves sur ce blog que Dieu n'existait pas et par conséquent c'est une perte de temps que d'y croire ou de le prier.
Si les réponses que je vous ai donné sur ce blog ou dans mes livres ne vous suffisent pas, vous pouvez me contacter.

L'érologie a besoin de se répandre sur terre pour le bien de l'humanité.
Vous avez des questions et nous avons des réponses. Des réponses basées non sur des mensonges et des fausses croyances, mais des réponses basées sur la science, l'histoire et la nature.

Je m’appelle Thierry Cumps et durant toute ma vie j'ai cherché des réponses à mes questions et maintenant j'ai besoin de vous, du bouche à oreille, d'articles sur internet, sur les réseaux sociaux, dans les médias, de vos dons et de sponsors.

Mon site associatif : www.cumps.org
Mon email : cumps.association@gmail.com

Profitez-en pour visiter mes nombreux blogs, le dernier en date parle de voitures.
A propos de voitures, si vous avez une Ford Fiesta, je vous conseille le site www.24PiecesAuto.fr

A très bientôt sur l'un des blogs de mon association pour la visibilité sur internet.

Peace and Love
Thierry Cumps

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire